Titre Image

Tout savoir sur les défibrillateurs

Utilisés pour sauver des vies lors d’un arrêt cardiaque, les défibrillateurs doivent répondre à des normes et des obligations précises. Afin de vous guider au mieux dans le choix de votre défibrillateur, découvrez sans plus tarder les principaux points à privilégier et les choses importantes à savoir pour l’achat d’un DEA.

SOMMAIRE

Les défibrillateurs sont-ils obligatoires en entreprise ?

Les défibrillateurs ne font pas partie des équipements de secours imposés par la réglementation du travail. Toutefois, chaque employeur est tenu d’assurer la sécurité de ses salariés, c’est pourquoi, sa responsabilité pourrait être engagée en cas d’accident si les conditions de travail des salariés les exposent par exemple à un risque de noyade ou d’activité physique intense.

Comment entretenir son défibrillateur ?

Il n’y a pas de lois qui définissent une périodicité de la maintenance des défibrillateurs. Cependant, étant donné l’importance du bon fonctionnement de ce type d’appareil, il est très fortement recommandé de l’entretenir de manière régulière et sérieuse. Pour chaque défibrillateur, il est conseillé de surveiller le bon fonctionnement et l’état de la batterie ainsi que des électrodes.

La plupart des défibrillateurs sont équipés d’un système d’auto-maintenance qui vérifie de manière quotidienne, hebdomadaire et mensuelle le bon fonctionnement de l’appareil. Généralement, un voyant lumineux indique l’état de fonctionnement du défibrillateur.

La maintenance peut être réalisée par le propriétaire de l’appareil, si le défibrillateur ne nécessite pas de contrôles compliqués.

Si vous manquez de temps ou si vous avez beaucoup de contraintes, un contrat de service peut être souscrit auprès de votre fournisseur.

Quels sont les éléments à vérifier ?

La batterie est le premier élément à vérifier. Assurez-vous de son bon fonctionnement. Généralement, le durée de vie des batteries se situe entre 1 et 5 ans. A titre d’exemple, pour le défibrillateur Powerheart G5, la durée de vie de la batterie est de 4 ans.

Les électrodes sont un autre point à vérifier impérativement car elles peuvent se dessécher et expirent généralement au bout de 2 ans.

Y-a-il un lieu à privilégier pour installer le défibrillateur ?

C’est vous qui choisissez l’endroit où vous souhaitez installer le défibrillateur. Cependant, mieux vaut le placer dans un endroit accessible par tous, à l’abri de l’humidité et des variations fortes de température. Quant aux électrodes, celles-ci doivent être facilement accessibles et à proximité du défibrillateur. On trouve généralement des défibrillateurs dans des endroits très fréquentés tels que complexes sportifs, administrations, axes routiers, écoles, centres commerciaux, gares, aéroports

La signalisation des défibrillateurs.

Les défibrillateurs doivent être signalés par des panneaux pour aider à les repérer plus facilement. Depuis l’arrêté du 16 août 2010, les logos des panneaux sont standardisés et des caractéristiques ont été fixées. Il convient donc de respecter ces modèles fixés par l’arrêté que ce soit en terme de graphisme ou de couleur. Il s’agit d’un logo représentant un cœur blanc sur fond vert avec un éclair vert et une petite croix blanche sur le côté.

La couleur verte est définie par les références quadrichromie suivantes : C : 100 ; M : O ; J : 56 ; C : 18.

La typographie utilisée doit être la Helvetica Neue.

Selon l’arrêté, les logos suivants peuvent être imprimés sans limites d’agrandissement homothétique :

  • pour le modèle 1, au format minimum de 10 × 15 cm ;
  • pour le modèle 2, au format minimum de 30 × 10 cm ;
  • pour le modèle 3, au format minimum de 10 × 30 cm ;
  • pour le modèle 4, au format minimum de 15 × 10 cm.

Faut-il avoir suivi une formation pour pouvoir se servir d’un défibrillateur ?

Depuis le décret n°2007-705 du 4 mai 2007 « toute personne, même non-médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe répondant aux caractéristiques définies à l’article R.6311-14 ». Il n’est donc pas nécessaire d’avoir suivi une formation particulière pour utiliser un défibrillateur.

Toutefois, nous ne pouvons que vous conseiller de suivre des formations de secourisme afin de connaître les gestes qui sauvent lors d’un arrêt cardiaque (appel des secours, réanimation cardio-pulmonaire, bouche à bouche) et les manipulations à faire sur un défibrillateur, pour ainsi agir plus rapidement et sans stress.

Connaître le fonctionnement d’un défibrillateur et en avoir déjà manipulé un, permet de ne pas perdre de temps lorsque chaque seconde compte pour sauver une vie.

Les formations de secourisme peuvent commencer dès l’âge de 12 ans et peuvent être gratuites ou payantes, selon l’organisme qui les organise. Vous pourrez par exemple vous former par la protection civile, certaines associations ou mairies.

Voici une liste de 5 principaux centres de formation :

  • Associations Nationale des Premiers Secours : www.anps.fr
  • Croix Rouge Française : www.croix-rouge.fr
  • Fédération des Secouristes Français : www.croixblanche.org
  • Ordre de Malte France : www.ordredemaltefrance.org
  • Protection civile : www.protection-civile.org

Renseignez-vous, certaines formations sont prises en charge par l’employeur dans le cadre de la formation SST (formation Sauveteur Secouriste du Travail).

Peut-on bénéficier de subventions pour l’achat d’un défibrillateur?

Saviez-vous que dans le cadre du développement d’installation de DEA dans les lieux publics, l’Etat pouvait apporter un soutien financier sous certaines conditions. C’est le cas par exemple pour les associations sportives, les mairies, les collectivités…

Subventions pour les Associations sportives

Si vous êtes une association sportive, le Ministère de la Jeunesse et des Sports a mis en place une aide financière. Pour cela, vous devez remplir un dossier que vous pouvez retirer auprès de la Direction Départementale ou Régionale de la Jeunesse et des Sports.

Un rapport a montré que chez les sportifs, 45% des morts subites ont lieu sur un terrain de sport et qu’une réanimation précoce avec défibrillateur pourrait éviter de nombreuses issues fatales.

Le montant de la subvention est fixé à 45% du prix d’achat dans la limite d’un montant total de 700€ par défibrillateur. Ceci n’est valable uniquement que pour l’achat de défibrillateur automatisé externe pouvant être utilisé par des personnes sans connaissances médicales. Une subvention pour des formations de secourisme et d’utilisation des défibrillateurs peut également être accordée dans certains cas.

Pour en savoir plus, reportez-vous au Journal Officiel du Sénat du 07 octobre 2010 ou rapprochez-vous de la Direction Départementale ou Régionale de la Jeunesse et des Sports dont dépend votre club sportif.

Subventions pour les Mairies

Les mairies peuvent également bénéficier d’une subvention pour l’achat d’un défibrillateur dans certaines conditions. Pour cela, elles doivent se rapprocher du Conseil Général ou de la Direction Générale des Entreprises.

Par principe de précaution, il vaut mieux faire la demande de subvention et avoir obtenu l’accord avant d’acheter le défibrillateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *